C'est dans l'assiette (suite)

Publié le par Josiane la récup

Dans l'article précédent, je vous ai expliqué comment utiliser des barquettes de récupération pour créer un boitage "tout fait" et habiller ce boitage de manière simple. Je vais maintenant vous donner des explications plus fournies pour réaliser vos futurs travaux.

Habillage à l'aide de papier :
     Il faut absolument réaliser un "patron". J'ai retourné le récipient et j'ai marqué à l'aide d'un feutre fin les parties à recouvrir. Pour le modèle dont vous trouverez l'image un peu plus bas, 4 morceaux identiques. A l'aide d'un calque (un morceau de film plastique souple et transparent fait très bien l'affaire), j'ai pris l'empreinte de la partie à recouvrir.

     Les bords et les marques posés précédemment sont les repères qui permettent de tracer les contours du "patron".
Je l'ai découpé et j'ai posé ce gabarit sur le papier d'habillage.
 J'ai reporté les contours en prenant soin d'ajouter environ 1cm sur les deux plus longs cotés, opération à répéter quatre fois.

     Prenez soin de poncer et de dépoussiérer le récipient avant d'y étendre la colle (rapide), opération conseillée afin que l'adhérence soit parfaite.
     J'ai fixé la première bande en la faisant dépasser d'1cm sur le haut du récipient pour un centrage parfait. J'ai posé les autres bandes de proche en proche en veillant bien à l'ajustement des unes par rapport aux autre set en soignant au mieux les raccords.


Habillage du fond :
     J'ai pris les mesures du fond, coupé une cartonnettes à ces mesures et je me suis servi d'un emporte-pièce pour arrondir les angles. Je l'ai habillé d'un papier doré, rembordé avec soin, puis collé dans le fond de la boite. J'ai collé les éléphants détourés avec effet 3D sur une tranche de bouchon de liège pour donner une impression supplémentaire de relief, puis sur la cartonnette dorée. L'ensemble doit s'intégrer dans un boitage qu'il faut réaliser aux mesures du récipient. Le surplus d'1cm de papier sera collé sur les parois extérieures et assurera la cohésion et la finition du boitage.
     J'ai posé le verre, fermé le paquet et posé la baguette.




     Il es également possible de décorer ces récipients en les peignant avec différentes méthodes. Dans tous les cas, il faut recouvrir l'intérieur avec du "GESSO", apprêt blanc prêt à l'emploi. Il adhère à tout les supports, seche rapidement et constitue une excellente base pour toutes les techniques de peinture.


  Quelques exemples de peinture :
Choisir de préférence une peinture acrylique facile d'utilisation, le séchage est rapide et le nettoyage des outils se fait à l'eau.

  • Couleur uniforme : peinture pure et utilisation d'un pinceau doux.
  • Effet moucheté : peinture pure et application à l'éponge (possibilité de plusieurs couleurs en couches successives)
  • Effet marbré : peinture pure, pinceau doux, tamponnée à l'aide d'un sachet plastique froissé ou d'un papier journal froissé.
  • Effet patiné : peinture pure, charge du pinceau avec plusieurs couleurs. Tamponner la surface pour faire fondre les teintes entre elles.
  • Effet relief : les médiums pour épaissir la peinture acrylique permettent de donner des effets de relief plus ou moins accentués en utilisant différents outils (peigne, empreintes, tampons...)
  • Décor personnalisé : après avoir déposé la peinture de base, il est possible de créer des décors avec des tampons en utilisant alors n'importe quelle encre adaptée. Il est également possible de réaliser un décor personnel avec des peintures à effet "volume" (produit en tube ou en flacon munis d'un embout facilitant la dépose du produit, nombreuses nuances et brillances)
  • Vous pouvez aussi utiliser de nombreux autres produits disponible sur le marché ; glacis à l'ancienne, pate à relief...

  Une poule sur un mur :
     J'a superposé trois peintures verte différentes, de la plus foncée à la plus claire. J'ai découpé et effiloché un morceau de fibres entrelacées (vendue en feuille) pour évoquer l'herbe. J'ai insérer par collage quatre bande de ruban de papier dans le creux au fond du récipient.
J'ai collé la poule en bois et quelques fleurs. Le boitage correspond aux mesures du récipent. Le cadre  en bois naturel est lasuré.


  "Roule ma poule :
     Après avoir poncé et dépoussiéré le récipient, j'ai collé de la fibre à la colle rapide. C'est une texture très souple qui s'adapte facilement à la forme du support.
     J'ai inséré par collage quatre bandes de ruban de papier dans le creux du fond du récipient. J'ai collé la poule en bois, coupé 2 rondelles dans un bouchon de liège pour réaliser les roues, coupé des fleurs en papier et collé une demi perle en bois pour évoqué les cœurs.
     Ces fleurs sont collées au pistolet à colle sur des ressorts récupérés dans différents vaporisateurs jetables. Le boitage correspond aux mesures du récipient.

     Comme vous avez pu le constater, les possibilités offertes par ces récipients de récupération sont multiples et une fois de plus, il faut laisser sa créativité s'exprimer pleinement.
     Vous hésiterez peut être maintenant avant de jeter barquettes ou assiettes de pique-nique....Toutefois ne récupérez pas les récipients en polystyrène qui ont contenu de la viande, car le sang s'incruste dans les micros perforations au fond de la barquette.

Encore une fois, avec ces astuces, vous contribuerez un peu à la sauvegarde de notre planète.

Publié dans C'est dans l'assiette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article